Le projet DAV

logo dav

L’INNOVATION PREND DE L’ALTITUDE...

C’est pas parce qu’on habite un vieux massif montagneux qu’on ne vit pas dans un territoire d’innovation !

De 2016 à 2018, Derrière Le Hublot s’est inscrit dans un vaste projet interrégional (faisant l’objet d’un contrat de plan réunissant l’État, les Régions et les Départements et bénéficiant de fonds européens), le projet Développement des arts vivants (DAV) en Massif Central.

Ce projet rassemblait six partenaires, implantés dans quatre régions du Massif central et engagés dans une coopération de trois ans (2016-2018),

Les partenaires du projet DAV en Massif Central : Région Occitanie Pyrénées-Méditerranée : Occitanie en Scène, Derrière Le Hublot, Octopus ; Région Auvergne-Rhône-Alpes :Auvergne-Rhône-Alpes Spectacle vivant ; Région Nouvelle-Aquitaine : Des Lendemains Qui Chantent ; Région Bourgogne-Franche-Comté : Liaisons Arts Bourgogne

Le DAV a affirmé le rôle que la culture et plus spécifiquement les arts vivants peuvent jouer dans une dynamique d’innovation et de développement territorial. L’un des axes les plus marquants du projet était la mise en place d’outils et de dispositifs d’accompagnement destinés aux professionnels. Mise en réseaux, séminaires métiers, plateaux artistiques, etc. Il s’est agi de contribuer à une montée en compétences des acteurs de la filière. Outre cet aspect très orienté sur les métiers, le DAV s’est saisi aussi de l’enjeu de l’innovation via une réflexion dédiée aux pratiques culturelles numériques et une action d’incubation de projets culturels. Un volet d’actions était également consacré spécifiquement à la musique (pratiques, diffusion, etc.).

Dans le cadre de ce projet DAV, Derrière Le Hublot a piloté le dispositif « d’immersion artistique et culturelle » qui a consisté au développement de 15 projets artistiques et culturels de territoire sur les 4 régions qui composent le Massif central. L’objectif était de mettre en œuvre des résidences in situ, mêlant enjeux artistiques et esthétiques, implication des habitants et prise en considération de l’environnement local.

15 résidences, plus de 175 partenaires associés, 408 jours de présence d’artistes sur l’ensemble du Massif central et plus de 11 500 participants aux rencontres artistiques, sorties de résidences et spectacles : voici des éléments chiffrés du bilan que l’on peut tirer du DAV. Mais au-delà de ces chiffres, ce programme de résidence a permis d’explorer, encore et toujours, Capdenac et ses alentours mais surtout de découvrir de nouveaux terrains et partenaires du Morvan aux Cévennes, du Cantal au Beaujolais, du Pilat à l’Ardèche ou encore le long de l’autoroute A 75 et des sentiers du Quercy. Des collaborations inédites ont été engagées avec une diversité de partenaires pour travailler ensemble au "mieux vivre-ensemble" dans ces territoires et mettre en lumière un Massif central vivant, habité et habitable.

Plus d’infos sur le projet sur le site du DAV.
Pour découvrir les mises en récit des résidences DAV, lisez En immersion !

Le projet Développement des arts vivants en Massif central est cofinancé par l’Union européenne (Feder), dans le cadre du Programme opérationnel Massif central 2014-2020, par le FNADT dans le cadre de la Convention de Massif central 2015-2020 et par la Région Nouvelle-Aquitaine.

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0