« Entrain ! » InCorso, 4ème mouvement
Groupe ZUR
> Création spécifique et aventure ferroviaire

© Christophe Loiseau

Samedi 19 mai > 22h
Dimanche 20 mai > 22h

RDV au 68-72 avenue Albert Thomas (ancienne gendarmerie)

•••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••
APPEL À PARTICIPATION
Nous vous donnons l’occasion de partager du temps avec cette équipe artistique et de vous associer à ce spectacle au cours d’ateliers de chant, théâtre et scénographie/bricolage pour pleinement participer à la création du spectacle avec les artistes du groupe ZUR, créateurs d’images hors pair, que nous sommes heureux de pouvoir vous présenter.

Votre participation (planning susceptible d’être légèrement modifié) :
- Samedi 12 mai de 17h à 19h : première rencontre avec la compagnie, échanges sur le projet et la participation de chacun
- Mercredi 16 et jeudi 17 mai de 18h à 20h : ateliers chant/théâtre/scénographie avec la compagnie
- Vendredi 18 mai, en soirée : répétition générale
- Samedi 19 et dimanche 20 mai à 22h : représentations

> Il reste des places, contactez-nous pour en savoir plus ou organiser ensemble votre participation (participation libre et sans pré-requis) : 05 65 64 70 07 // derrierelehublot@wanadoo.fr •••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••

Capdenac-Gare est née du rail en 1858, alors que Napoléon III règne à Paris. « En haut et en bas. Au centre d’une étoile, au cœur d’un méandre de rivière. » Dès lors, la ville va pousser comme un champignon. Les mines produisent à plein régime et la France ferroviaire est priée de s’industrialiser au plus vite. « Histoires de fer et de charbon, de contes de familles, de comptes et de lutte : 1200 cheminots en 1946, moins de 100 aujourd’hui. Le conte n’est pas bon. Compte et décompte. Le temps ne passe plus la nuit, les terrains vaguent. » On veut des trains de nuit, tous les jours ! On veut des trains, rouler sur les traverses, encore.

Avec InCorso, le groupe ZUR invente sur chacun des lieux investis une nouvelle Zone Utopique en se laissant impressionner par les sons, les images, les rencontres et les hommes, en ré-action. Alliant savoir-faire complexes (cinéma-matos-graphique, manipulation, musique, théâtre…) autant qu’artisanaux et magiques, contemplation active et compréhension autre de ce que nous sommes, ZUR s’inspire de l’architecture, l’histoire des lieux, de ses habitants, des dégâts des histoires, nos histoires, de notre imaginaire et nos souvenirs. Voir le train et mesurer son absence, jouer avec nos peurs et tordre le cou au temps qui file : le groupe ZUR nous invite sur le plus grand écran de la ville - une barre HLM de 58 m de long sur 3 étages - pour une aventure ferroviaire utopiquement reconstituée.

« Le Temps nous égare. Le Temps nous étreint. Le Temps nous est gare. Le Temps nous est train. » Jacques Prévert

Pour découvrir l’univers du groupe ZUR, rendez-vous ici !

- INSTANT CRITIQUE avec le groupe ZUR :
Dimanche 20 mai > 14h. Médiathèque. Tous publics, gratuit.
Comment créent-ils leurs images si particulières ? Comment s’emparent-ils des rencontres qu’ils font sur le terrain ? En quoi Capdenac et ses habitants les ont-ils marqués ? Le groupe ZUR répond à vos questions et partage avec vous les coulisses de sa création.


Infos pratiques

Tous publics à partager en famille
Durée 1h


Tarifs :

Gratuit


Réservation et billetterie :

Presse :
Distribution :

De et avec David Boidin, Christophe Auger, Nicolas Gallard, Bertrand Groisard, Baptiste Lechuga, Loredana Lanciano et la complicité de cheminots actifs ou retraités, et de capdenacois.
Le Groupe ZUR est conventionné par l’État – Préfecture de la région Pays de la loire – DRAC des Pays de la Loire et par la région Pays de la Loire. Il reçoit le soutien de la Ville d’Angers et du partenariat Institut Français/Région Pays de la Loire pour les projets à l’étranger.

Compagnie accueillie en résidence du 11 au 18 mai 2018 dans le cadre du dispositif d’immersion artistique et culturelle dans les territoires piloté par Derrière Le Hublot s’inscrivant dans le projet Développement des arts vivants en Massif central (DAV), cofinancé par l’Union européenne (Feder), dans le cadre du Programme opérationnel Massif central 2014-2020, par le FNADT dans le cadre de la Convention de Massif central 2015-2020 et par la Région Nouvelle-Aquitaine.
Spectacle accueilli avec le soutien d’En Rue Libre.