Accueil du site > DAV MASSIF CENTRAL > Résidences DAV > First Life, Compagnie Ici-Même, Capdenac (12)
First Life, Compagnie Ici-Même, Capdenac (12)


La compagnie

Ici-Même s’est fait connaître par des réalisations infiltrées dans la ville : mystifications sophistiquées, acteurs plus vrais que nature, dispositifs sur le fil de la réalité, mobiliers urbains prospectifs, maisons aux dimensions de places de parking… les interventions d’Ici-Même questionnent la place de la ville dans l’homme… ou l’inverse. Avec First Life, Aux armes etc., le groupe Ici-Même poursuit son travail de déconstruction des simulacres et marque le passage d’un théâtre infiltré dans le quotidien, à des écritures subtilement immersives et implicatives. Le site de la compagnie par  !

Partenaires

EHPAD de la Croix-Bleue,, Capdenac-Gare

ITEP de Massip

La résidence artistique et culturelle de territoire

Sous la direction artistique de Mark Etc, les artistes du groupe Ici-Même (Paris), ont investi durant 15 jours l’EHPAD (établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes) « La Croix Bleue » de Capdenac-Gare pour créer avec les résidents et l’ensemble du personnel une visite guidée d’un autre genre. Cette visite a permis la découverte du lieu, de certains de ses endroits intimes ou insoupçonnés tout en faisant entrer le public dans une histoire au cours de 3 jours de présentation au public.

Ce travail a eu la particularité de mobiliser l’outil et l’environnement numérique. Le développement de l’accès au numérique est un des enjeux que l’EHPAD avait pointé lors des étapes préalables à la définition du projet. Les attentes et le désir de l’EPHAD ont permis d’identifier le groupe Ici-Même comme équipe artistique.

Le projet a pris la forme de parcours vidéos-guidés. Équipés par les artistes d’un casque audio à 360° et d’un smartphone, les « spectateurs « ont été invités à cheminer dans l’EHPAD en se laissant guider par une vidéo qui non seulement les a amenés à effectuer un parcours, mais aussi des actions en interaction aux images et environnements sonores qu’ils ont reçus via leur écran et casque. Ils ont été vidéo-guidés dans la résidence La Croix Bleue et immergés dans les lieux filmés et l’histoire créée avec les résidents.

Les histoires des parcours vidéo-guidés ont été partiellement issues du répertoire « First Life » du groupe Ici-Même, mais retravaillées et réadaptées pour être resituées dans le contexte de l’EHPAD (lieux, personnages, ambiances sonores...). Les résidents, en complicité avec leurs familles et le personnel, ont été amenés à co-organiser avec les artistes l’adaptation de ces histoires au sein de l’EHPAD et à y tenir des rôles à l’image : des rôles avec répliques ou simples silhouettes, figuration en costume, apparition onirique ou participation en tenue de travail, chorégraphie, chœur de participants...

Ont été également invités à participer au projet des jeunes adolescents de l’Itep de Massip. En complément du travail mené avec les résidents et le personnel de l’EHPAD, 45 habitants du territoire ont participé aux tournages des scénarios. 140 spectateurs ont « vécu » les parcours individuels sur les 3 jours de représentation

Calendrier des évènements

Résidence du 23 mai au 1er juin 2017 à Capdenac-Gare (12)

Mise en récit de la résidence

La résidence "First Life, Aux Armes, Etc." avec la Compagnie Ici-Même est mise en œuvre dans le cadre du dispositif d’immersion artistique et culturelle dans les territoires piloté par Derrière Le Hublot. Elle s’inscrit dans le projet de développement des arts vivants en Massif central.

Les artistes qui interviennent dans le cadre de ce dispositif contribuent à composer des histoires. Celle du territoire qu’ils vont traverser et où ils laisseront des souvenirs ; celles qu’ils vont inventer, nourries de leurs rencontres. À l’échelle de trois années, c’est une histoire plus large qui s’écrit, celle du dispositif lui-même. Mais comment en rendre compte ?

Derrière Le Hublot s’est emparé de cette préoccupation en passant commande à des auteurs (journalistes, écrivains, chercheurs, etc.), chargés de raconter les résidences. Pendant quelques heures ou quelques jours, ils ou elles se rendent sur le terrain, aux côtés des artistes, et sont les témoins privilégiés de ce qu’il se passe.

Pour la résidence "First Life, Aux Armes, Etc.", c’est Angélique Garcia, journaliste dans le Lot depuis une dizaine d’années, qui écrit la mise en récit.

Mention

La résidence "First Life, Aux Armes, Etc." s’inscrit dans le projet de développement des arts vivants en Massif central (DAV), cofinancé par le Fonds national d’aménagement et de développement du territoire (FNADT) et l’Union européenne dans le cadre du programme opérationnel interrégional FEDER Massif.

Mention