2043
Le Collectif Mensuel
> d’après Black-out de Sam Mills. Les mots en résistance

© Collectif Mensuel

CAPDENAC-GARE salle Atmosphère
Mercredi 15 novembre > 20h30

Nous sommes à Londres, dans un futur proche. Les sociétés occidentales ont évolué vers une gestion ultra sécuritaire de la population. Le gouvernement exerce une censure musclée sur les œuvres artistiques, particulièrement sur celles de la littérature. Classiques « réécrits », auteurs persécutés, librairies contrôlées, tous les procédés sont employés pour réprimer toute velléité d’émancipation. Envers et contre tout et tous, quelques individus s’organisent et résistent. Stefan Miller, un jeune adolescent que rien ne prédestinait à la révolte, est de ceux-là.

Le Collectif Mensuel porte l’ambition d’un théâtre de l’émancipation qu’il mobilise comme un moyen des plus efficaces et ludiques pour aborder des thématiques complexes. Avec cette adaptation dépouillée du roman Black-out, portée par la musique live, les cinq comédiens et musiciens du Collectif Mensuel font de 2043 une éloge à la liberté de penser, à la résistance et au pouvoir de l’imaginaire.

Retrouvez le site du collectif par là !

> Jeudi 16 novembre CAPDENAC-GARE salle Atmosphère
10h : Séance scolaire (4ème à la terminale)


Itinéraire d’éducation artistique en partenariat avec Aveyron Culture - Mission Départementale, un itinéraire sera proposé à plusieurs classes de lycées permettant d’expérimenter la lecture à voix haute.
Spectacle co-accueilli avec L’Astrolabe Grand-Figeac.


Infos pratiques

Tous publics dès 13 ans.
Durée 1h10


Tarifs :

T. normal 15 € / adhérent, réduit 10 € / - de 19 ans 8 € / - de 13 ans 7 €


Réservation et billetterie :

Presse :
Distribution :

Conception, adaptation, mise en scène Collectif Mensuel, Baptiste Isaia.
Auteur Sam Mills.
Avec Sandrine Bastin, Fred Ghesquière, Vincent Van Laethem.
Création musicale et interprétation (live) Chris De Pauw, Michov Gillet.
Scénographie, régie plateau Claudine Maus.
Création éclairage Manu Deck.
Régie générale Xavier Dedecker.

Une production Pied’Alu Théâtre, avec l’aide de la Fédération Wallonie Bruxelles (CTEJ), de la Province de Liège et du Centre des Arts Scéniques, en partenariat avec le Centre culturel d’Andenne, le Centre culturel de Chênée et le Centre culturel de Verviers.
Prix de la Ministre de l’enseignement secondaire et prix de la Ville de Huy pour la création sonore et musicale aux Rencontres Théâtre Jeune Public de Huy 2013.