Accueil du site > ARCHIVES > Rendez-vous > L’Autre Festival 2016 > Dimanche 1er mai, une journée pas comme les autres
Avec La Fausse Compagnie
Dimanche 1er mai, une journée pas comme les autres

© Vincent Vanhecke

> 9h Capdenac-le-Haut, place Lucter
> 12h Salles-Courbatiès, Etang des cygnes

Dimanche 1er mai :
La Fausse Compagnie Le Chant des Pavillons
Durée 1h
> 9h Capdenac-le-Haut, place Lucter
> 12h Salles-Courbatiès, Etang des cygnes

Imprévisible et pas si classique que ça, ce trio à cordes et à la rue vous invite à une virée hors cadre.
En quête de rencontres vibrantes, ces musiciens hors normes sont dotés d’instruments sans âge ni frontière : un violon-trompette, un violoncelle- trombone, une contrebasse-hélicon. Ces curieux instruments à cordes du début du siècle dernier sont tous trois munis d’une membrane et d’un pavillon en guise de caisse de résonance. Laissez-vous emmener pour une errance musicale à la sonorité singulière, qui saura, soyez-en certain, saisir au bond les rencontres impromptues du quotidien.
De ce concert déconcertant naît un son minéral en mouvement, une promesse de liberté.

> 10h30 Balade à vélo
Départ à vélo du parc de Capèle, Capdenac-Gare

La belle vallée de La Diège à vélo n’a rien d’un périple sportif. C’est une belle balade d’une quinzaine de kilomètres jusqu’à Salles-Courbatiès (30 km aller / retour). Le terrain est plat, soyez rassuré !

> 12h Le Chant des Pavillons à Salles-Courbatiès

> 13h Pique-nique à Salles-Courbatiès

Nous vous proposons de partager un repas " tiré du sac " dans l’herbe du parc de l’école de Salles-Courbatiès. Nous aurons quelques bons vins et boissons fraîches !

> 15h A la découverte de Salles-Courbatiès
Départ de l’étang des cygnes

• Le Marais de Montaris avec Rémi Garrigou du syndicat mixte de La Diège
A partager en famille, limité à 35 participants, inscription indispensable.

Le marais de Montaris est un ensemble de bas-marais, d’étangs, de roselières, de prairies humides et de vieilles peupleraies occupant une surface de 23 hectares à cheval sur les communes de Salles-Courbatiès et de Villeneuve-d’Aveyron. Il héberge une flore et une faune exceptionnelles. C’est un espace naturel sensible, une zone humide, source de La Diège.

COMPLET >> Le Jardin de la Mothe chez Marion Wilson
A partager en famille, limité à 35 participants, inscription indispensable. Tarif unique 3 € (goûter offert !)

Labellisé Jardin Remarquable par le ministère de la Culture et de la Communication en 2013, le Jardin de la Mothe est l’œuvre de Marion. À partir de 1997, sur 3 500 m2 autour d’une ancienne ferme aveyronnaise, elle a créé un havre d’exception composé d’espaces intimes et de tableaux paysagers.

>> En savoir plus sur les intentions artistiques de La Fausse Compagnie : La Fausse Compagnie souhaite faire renaître des instruments de musique insolites du début du siècle dernier qui ont été oubliés.
Stroh-violin, stroh-cello et stroh-bass (que nous pourrions appeler « violon-trompette », « violoncelle-trombone » et « contrebasse-hélicon ») sont tous trois munis d’une membrane et d’un pavillon en guise de caisse de résonance.
Ressusciter ces instruments à la sonorité singulière est une manière de faire revivre au public une étape délaissée de notre histoire musicale proche et de donner à entendre une musique originale, avec des instruments hors du commun.
La Fausse d’Orchestre, le précédent spectacle de La Fausse Compagnie a été presque exclusivement joué dehors. Cette expérience de la rue nous a donné envie d’entrer plus en contact avec l’espace public et ses habitants, en rompant cette fois, avec le classique rapport frontal et fixe imposé pour un concert. La mobilité du trio est un des éléments fondateurs du projet dont la forme s’oriente rapidement vers un parcours musical dans des espaces probables et improbables, intérieurs et extérieurs.

Nous souhaitons explorer :
› une relation plus directe et plus intime avec le public,
› une nouvelle façon d’appréhender la rue comme un espace où interprètes, spectateurs et passants forment un tout et comme source d’inspiration de la représentation,
› une liberté d’interprétation, sortant du cadre de l’écriture pour que chaque sortie soit un moment unique entre improvisation gestuelle et musicale.

La Fausse Compagnie est créée en 2007, à la Roche Posay (86), sous l’impulsion de Claire No et Thomas Le Saulnier. L’ écriture musicale est au cœur de leur propos artistique. La compagnie, conventionnée avec la Région Poitou-Charentes depuis 2010, a créé deux spectacles : › Poubelles Folies (jeune public - théâtre musical), › La Fausse d’Orchestre (cabaret barré - musique de cartoon),

On retrouve dans chacune de ces créations la volonté de travailler sur la transversalité des disciplines (musique, théâtre, clown, ...) et de chercher comment elles trouvent des chemins parallèles pour transmettre des émotions au public. L’ espace public le terrain de jeu privilégié de La Fausse Compagnie.
La Fausse Compagnie propose également des ateliers de pratiques artistiques (chant jazz vocal, écriture, claquettes,...) tout au long de l’année. En 2011, elle organise la première édition du Folies Bastringue Festival, festival de spectacles vivants en ZRR, Zone Rurale Revitalisante...