Frédérique Bretin


LA PHOTOGRAPHE FREDERIQUE BRETIN rencontre depuis février 2015 des personnes présentes à Capdenac entre décembre 1942 et juillet 1944 ou témoins du destin de cette petite ville durant la Seconde Guerre mondiale. Des actes de sabotage et de désobéissance à l’histoire des deux religieuses qui ont caché des juifs au couvent de Massip, Frédérique Bretin s’attache, en liant paysage et mémoire, à rendre à la ville l’Histoire qui lui appartient. Ses photos réalisées à Capdenac, comme celles précédemment faites en Dordogne et à Auschwitz, seront visibles lors de l’Autre festival 2015 !ainsi que courant 2016 et 2017 en Dordogne et en Aveyron, puis dans un livre retraçant son travail sur lequel nous travaillons avec l’Agence culturelle départementale Dordogne-Périgord.